Rubriques

Fermer La commune

Fermer Infos Pratiques

Fermer Les commémorations

Fermer Le conseil municipal

Fermer Le conseil municipal des enfants

Fermer Les élections 2015

Fermer Les élections 2017

Fermer La restauration de l'église

Fermer Autres

Fermer Les commerces

Les loisirs

Fermer Activités culturelles

Fermer Activités sportives

Flashs d'information

fermer 2014

fermer 2015

fermer 2016

fermer 2017

fermer 2018

fermer Bulletin 2011

fermer Bulletin 2012

fermer Bulletin 2013

fermer Bulletin 2014

fermer Bulletin 2015

fermer Bulletin 2016

fermer Bulletin 2017

fermer Bulletin 2018

Arrêtés municipaux
Menu de la cantine

fermer 2015

fermer 2016

fermer 2017

fermer 2018

Webmaster - Infos
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

Visites

  visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Infos Pratiques - L'église
L'église


 

Offices religieux : néant depuis la fermeture de l'église.

Voir la paroisse de Surgères pour les horaires des offices.

Les sépultures qui ne peuvent donc plus être célébrées dans l'église de Saint Georges du Bois seront dorénavant et jusqu'à réouverture, célébrées à Surgères ou dans les communes alentours ; s'entendre pour cela avec la paroisse. Site : par.surgeres@sfr.fr  ou Tél : 05 46 07 01 77 

 

Arrêté municipal de décembre 2014 : fermeture de l'église.

Les fissures du plafond s'étant agrandies, l'avis d'expert du bureau Veritas a été sans appel : les supports du plafond sont oxydés et menacent la solidité générale. Les travaux de recherche de financement sont en cours pour procéder aux réparations puis la réouverture de l'église dans les meilleurs délais.


 

-----------------------------------------------------------------------

Le 24 novembre 2017 :

L'avis d'appel d'offres pour la mission maîtrise d’œuvre pour la restauration de l'église  est en ligne sur le site avec le lien : www.marches-publics.info.

​Renseignez le département, la commune de Saint Georges du Bois, accès direct.

 

Date délai : 20/12/2017

​---------------------------------------------------------------------------

Le conseil municipal réuni le 8 janvier 2018 attribue au  cabinet d'architectes AUBIN Nathalie et BAGUET Jérôme la mission de maîtrise d'œuvre pour la réhabilitation de l'église de Saint Georges du Bois pour un montant de 21 168€ HT.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Principaux repères chronologiques

 

Antiquité

Le territoire de la commune est habité par les Santons puis par les Romains qui y construisent un théâtre gallo-romain pouvant recevoir plus de 3000 personnes.

 

Moyen-âge (XI-XIIe s.)

1179                                    La paroisse de Saint-Georges-du-Bois est mentionnée une première fois sous le nom d’Argenton dans une charte de Richard Cœur de Lion (1157-1199), futur roi d'Angleterre (1189-1199) ; elle dépend de l’abbaye de Maillezais6 aujourd'hui située dans le département de la Vendée

 

XIIIe siècle

1253                                    Le territoire de Saint-Georges-du-Bois passe des mains du Duc d’Aquitaine, à celles d’Alphonse Comte de Poitiers et frère de Saint-Louis.

 

XIVe siècle

1307                                    A la mort d'Alphonse, comte de Poitiers, ses terres reviennent à la Couronne puis sont démembrées en fiefs distincts. Saint-Georges-du-Bois est inclus dans la baronnie de Poléon.

1337 - 1453                       Guerre de Cent Ans : le Saintonge est le théâtre d’affrontements incessants et nombreux.

8 mai 1360                        Signature du traité de Brétigny, également connu sous le nom de traité de Calais, conclu entre les plénipotentiaires du roi Édouard III d'Angleterre et ceux de Charles, fils du roi Jean II de France et futur Charles V : la Saintonge est livrée à l'Angleterre avec l'Angoumois et le Poitou. Pendant la période d'occupation anglaise, la paroisse prend le nom de Saint-Georges, saint patron de l'Angleterre dont les armées occupent longtemps la région.

1373                                    Le territoire de Saint-Georges-du-Bois est délivré des Anglais.

 

XVe siècle          

La façade occidentale de l’église est reconstruite.

 

XVIe siècle

Ca 1520                              Les premières persécutions des protestants ont lieu.

Ca 1540-50                        Les prémices des conflits qui opposent les catholiques et les protestants se développent.

1560                                    Jean V de Parthenay et seigneur de Soubise (noble protestant) prend possession de la baronnie de Saint-Georges-du-Bois

Ca 1562                              C'est le début historique des Guerres de Religions

13 mars 1569                    Victoire d'Henri, duc d'Anjou et futur Henri III sur les protestants à Jarnac

1575                                    Avec le mariage de Catherine de Parthenay avec René II de Rohan, la baronnie de Saint-Georges-du-Bois passe aux mains de la famille de Rohan (parti protestant).

 

XVIIe siècle

1ère moitié du siècle

L'église, affectée par les Guerres de Religion, est en partie reconstruite :

- De nouvelles baies sont percées dans la nef et le chœur

- La baie du chevet est remaniée.

1636                                    Le duc Henri II de Rohan cède la baronnerie de Poléon à Jean Pascault, échevin et lieutenant au présidial de la Rochelle. De nouveaux décors sont mis en œuvre : le chœur est habillé de lambris et l’arc triomphal rehaussé de pilastres cannelés. En parallèle, du mobilier neuf est posés à l’intérieur de l’église

 

XVIIIe siècle

Divers travaux de restauration sont entrepris dans l’église, mise en place d’un autel tombeau dans le chœur avec tabernacle. Les voûtes en croisés d’ogives sont déposées et remplacées par un plafond en tillis dans la nef et de fausses voûtes en plâtre sur lattis dans le chœur.

 

Révolution

1789                                   Sous la révolution, Saint-Georges-du-Bois reprend le nom d'Argenton.

Janvier-février 1790       Les départements de la Charente et de la Charente-Inférieure sont créés

 

XIXe siècle

C'est un siècle d’or à Saint-Georges-du-Bois, dont le territoire est classé dans l'aire d'appellation «des bois» du Cognac ; les distilleries locales prennent un bel essor, surtout pendant le Second Empire (1852-1870).

1807                                   L'architecte Touarnez-Doumay dresse, le 24 avril, un devis pour les travaux à effectuer sur l’église : il concerne la consolidation des maçonneries et la reprise des charpentes.

1808                                   Des fonds (2000 francs) sont débloqués par la commune pour les travaux d’urgence et l'achat d’un presbytère

1824                                   Les communes de Saint-Georges-du-Bois et de Curé fusionnent.

1844                                   Un incendie se déclare dans l'église le 5 Avril à 6 h du matin : l'ensemble du mobilier est détruit. 300 francs sont libérés par la commune pour remeubler l’église.

1865                                   Le maire M. Patisson approuve, le 29 juillet, un devis de l’entrepreneur Jacquimot de Surgères puis les travaux pour mettre en œuvre un nouveau plafond lambrissé qui comprend :

-        14 cintres faits en planches sapin de 33 mm d’épaisseur et 0,22 cm de large

-        Solivage en demi-planches sapin placées de champ et espacées de 0,35 m

-        Plafond en plâtre

-        Corniche à la naissance du cintre

-        Réparation des dégradations causées aux cloisons à l’entrée du chœur

Les travaux correspondants ont été réceptionnés par le maire le 29 mars 1869.

 

XXe siècle

1ère guerre mondiale    La commune connait une forte chute démographique au lendemain du conflit.

1921                                   Un rapport est rédigé pour la réparation urgente des charpentes de l’église qui subissent de fortes pressions engendrant un fléchissement très marqué : 8 fermes sur 11 subissent ce fléchissement et mettent en danger l’accès à l’édifice. Les guerres de Religion correspondent à une série de 8 conflits qui ravagent le royaume de France dans la seconde moitié du

XVIe siècle et qui opposent Un devis daté du 12 mai est engagé pour permettre la réparation des charpentes. Un nouveau devis est présenté pour restaurer l’intégralité des charpentes ; le mauvais état de la charpente engendre des coups supplémentaires.

1965                                   L'atelier de vitraux d'Art nantais, Saint-Félix, dote les baies Est de la nef et les baies du chœur de vitraux modernes en pleine couleur.

 

Sources

Archives départementales de la Charente-Maritime - 2O 1885

 

 

 

 

 


Date de création : 07/12/2004 @ 16:54
Dernière modification : 04/09/2018 @ 17:00
Catégorie : Infos Pratiques
Page lue 4356 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Sondage
Que pensez-vous de ce site internet ???
 
Génial !
Bien
Moyen
Bof...
Résultats
Photos

photo_cure.jpg

Calendrier

Mardi 25 Sept. 2018

Agenda pour les 15 prochains jours


04-10-2018
18:00

Recherche



Météo sur Saint Georges

Cliquez !

^ Haut ^